un petit texte de ma part....

Aller en bas

un petit texte de ma part....

Message par juliette724033 le Jeu 30 Aoû - 16:31

« Elle était comme un cerf à la merci d’un loup ; mais elle n’avait pas peur… les battements de son cœur accéléraient à chacun de ses regards, chacun de ses touchers, à chacune de ses paroles. Elle avait toujours voulu quelqu’un de différent pour elle, une personne unique. Elle rêvait d’un amour parfait ; d’un amour romantique ou passion et tristesse se complétaient car elle ne se sentait pas à sa place. Elle se disait : « non de Dieu, arrête de rêver, cela n’existe pas » mais elle ne pouvait s’empêcher
d’en rêver de temps en temps. Et un jour il apparut dans sa vie, jeune, bien bâti, beau avec sa démarche élégante et ses manières un peu anciennes. Ils se rapprochèrent et très vite elle comprit qu’il était ce dont elle rêvait depuis longtemps. Elle comprit qu’il serait le seul, l’unique. Ce sentiment se renforça quand il lui révéla qu’il n’était pas ordinaire. Ils étaient là seuls, et lui qui la fixait droit dans les yeux. Elle lui sourit pour le rassurer ; il l’embrassa. Il avait longtemps refusé de le faire. Pour lui il n’y avait pas pire que ça. Il avait toujours refusé de la transformer en une de ses semblables mais depuis qu’ils apprirent qu’il n’y avait pas d’issus, il voulait surtout la sauver. Elle ferma les yeux en le laissant coucher sur le lit de l’hôpital. Il la regardait encore le regard lourd de tristesse comme ci elle ne comprenait pas les enjeux de cette action. Il aurait voulu lui dire qu’il y avait une autre solution mais il ne voulait pas la perdre. Il descendit jusqu'à sa gorge, la ou les influx de sang étaient nombreux puis la mordit. Elle ressentit de la douleur, des crampes parcoururent sont corps rendu frêle par la maladie. Par réflexe, elle essaya de le repousser mais il l’en empêcha. Soudain, elle ressentit une sorte de liberté, de soulagement et au bout d’un moment elle perdit connaissance. Peut être était-ce l’adrénaline qui faisait sont effet ? Mais juste avant de sombrer dans les ténèbres, elle ressentit ses lèvres froides imbibées de son sang qui se posaient sur les siennes. Elle ressentit l’appelle de cette substance rouge et salé. Cet appelle qui deviendra bientôt essentiel dans sa nouvelle vie. Il prit sa main, se pencha et lui chuchota à l’oreille : je t’aime… »
« By Juliette724033. »
PS : je sais, ce n’est pas super mais j’ai voulu que ce texte soit le plus expressif possible. Quand même, je trouve que Finalement, le résultat n’est pas si mal. Vous ne trouvez pas ? donnez moi vos avis ! bye !

juliette724033
Pubbeuse

Messages : 9
Date d'inscription : 07/08/2012
Age : 19
Localisation : COTONOU/ BENIN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum